• Chapitre 2 : Le point Zero.

    On parle souvent des films et de leur suites. On constate régulièrement qu'une suite est toujours médiocre en rapport avec le premier opus.

    D'ailleur, pourquoi est-ce qu'on fait des suites hein? La plus part des films sont construits sur le même shcéma :

    1) Une situation initiale, où l'on rencontre le personnage principal

    2) Un évènement perturbateur, bouleversant la situation initiale et foutant le personage principal dans une sacrée merde

    3) Aprés moultes péripétie, notre personnage principal fini par en sortir vainceur avec néanmoins une évolution dans sa perception de la vie, une évolution, une "morale" qui fait qu'en général le personnage principal ressort grandi de cette expérience.

    Et aprés? On nous refourgue une suite!!!

    Dans certaines situation la suite est prévue à l'avance, car la conclusion ne se fera que dans les prochain épisodes, on assiste donc à une suite logique puisque nous avions laissé notre héros dans la merde et il avait toujours rien résolu ce con.

    Dans la plupart des cas par contre, l'histoire est bien finie mais on peut assister à deux cas de figure :

    Les studios s'en sont mis plein les fouilles avec le premier film, donc pourquoi se priver et ne pas recommencer, aprés tout la facilité nourrit bien son homme. Ou alors, sous la pression du public qui c'est vraiment attaché au héros on décide de nous faire plaisir en nous remettant une couche de péripéties.

    Pourquoi je vous raconte tout ca me diriez-vous?

    Et bien tout simplement parceque ce qui vas suivre est la suite du journal... Bien sur j'aurais pu me contenter de continuer et de fermer ma gueule, en passant directement aux choses sérieuses, ca vous aurez évité de vous taper toute cette lecture vide de sens...

    La réponse est simple, je crois que j'aime bien faire chier mon monde...

    Donc comme toute suite qui se respecte, ce nouveaux journal sera plus grand, plus beau, avec de meilleurs effets spéciaux, on ne reculera devant rien pour satisfaire le public et... oui je sais je reccomence à tourner autour du pot...

    Bien alors reprenons notre histoire là où elle en était, non pas dans la belle institue de St Bruno, mais sur une ile du pacifique, en direct d'une emission de télé-réalité où des gens doivent survivre avec un bol de riz.

    Comment j'ai attéris là, comment suis-je sorti de l'hopital psychatrique alors que le cadavre d'un gardien gisait encore non loin de mon lit et que moi j'était sur le point de mourir de mes blessures?

    Je vais pas me faire chier à l'expliquer, c'est une suite!! (et soudain votre regard s'illumine, le sens des lignes précédentes vous saute au cerveau : "il savait pas comment continuer sont histoire ducoup il nous a bien endormis avec son histoire de suite le con!", je sais que je peu être machaivélique! gnarf!)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :