• Jour 20 : Jean Mich

    Aujourd'hui, c'était l'enterrement de mon meilleur pote : Jean Mich’.

    Jean Mich’, c'était un mec extra, une perle, plus gentil que lui, ce n’était pas possible. Toujours prêt à rendre service, généreux, il aurait donné sa dernière chemise pour faire plaisir. Et puis, Jean Mcih’ il avait la classe, il causait super bien aux filles, un vrai tombeur. Mais malheureusement, Jean Mich’ n'avais pas de copine, pas de boulot, pas d'amis (sauf moi), bref il déprimait.
    J'ai oublié de vous dire : Jean Mich’ souffrait de dédoublement de la personnalité...

    Et le problème, c'était l'alter ego de Jean Mich’, un salaud, grossier, déguelasse, mysogine et raciste, en bref Bernard (c’est ainsi qu’il s’appelait) était un gros con.
    Il faut dire que la vie de Jean Mich’ n'a pas été facile, Bernard pouvait faire son apparition à n'importe quel moment (et bien souvent ce n’était jamais le bon moment).

    Tout petit déjà, à l'école, le directeur eu un surprise lorsque, voulant le récompenser pour ses bonnes notes, il se retrouva nez à nez avec Bernard :


    _"Salut pine d'huitre ! Tu sais ou tu peux te la foutre ta médaille ? Hein ? Hé ! Mlle Casenave, vous voulez voir ma belette ?"

     

    C’est après avoir uriné sur le bureau du directeur, lancé une chaise à travers une fenêtre et arraché la culotte de son institutrice que le directeur, perdant totalement le contrôle, colla une bonne paire de gifles au gamin, qui était redevenu JM.

    Pauvre JM, il venait prendre un médaille et se retrouvait avec un œil au beur noir.

    Il avait tout juste 5 ans…

    Quelques années plus tard, JM était follement tombé amoureux de Vanessa Gointro, une fille extraordinaire, aussi belle que gentille, qui n’était pas restée insensible au charme du jeun homme. Mais voilà, le jour de leur premier rendez vous, se fut à Bernard qu'elle eu à faire.
    Après lui avoir laissé payé l'addition et bouffé la moitié de son assiette avec les doigts, lâchant au passage quelques flatulences de satisfaction, Bernard fut légèrement trop entreprenant en lui mettant la main aux fesses (tout en essayant de lui lécher l’oreille gauche).
    Mais ce que Bernard ignorait, c'est que Vanessa Gointro pratiquait le Tsu Min Fang (art martial pratiqué par les orangs outan d'Asie centrale). Elle laissa JM, revenir a lui à l'hôpital, soufrant de nombreuses fractures.

    Il eu d’ailleurs de nombreux soucis à l’hôpital, Bernard essayait régulièrement de tripoter les infirmières (JM du subir plusieurs « lavements » de routine), il insulta un anesthésiste noir en lui lançant une banane (JM se retrouva plusieurs jours paralysé « pour des contrôles » de routine) et il viola une octogénaire tétraplégique.

    JM du renoncer à toute relation avec les femmes a cause de Bernard.

    Il du renoncer à trouver un emploi stable également, Bernard se faisant un malin plaisir de pourrir les entretiens d'embauche de JM, le laissant juste un peu plus courbaturé à chaque fois que les patrons, furieux, le tabassaient.

    Puis le jour où Bernard décida de devenir un assassin violeur de caniche, c'est JM que l'on envoya en prison.
    Il a pris 20ans après avoir assassiné le yorkshire de la reine d'Angleterre.

    Ca faisait une semaine que Jean Mich’ était sorti, mais évidemment, il avait du en prendre plein la tronche, Bernard devait provoqué les gros balèze et laisser JM se faire violer sous les douches.
    Je pense que Jean Mich’ a voulu se venger de Bernard lorsqu'il s'est suicidé, les flics ont même pensé à un meurtre, aux vues des traces de lutte dans l'appartement.

    Mais moi je sais que Bernard ne se serait pas laissé faire.

    Alors Adieu Jean Mich, fais bonne route vers le paradis.

    Quoique ce n’est même pas sur qu'il y aille, parce que si c'est Bernard qui parle au patron la haut, JM risque de se faire botter le cul une fois de plus...

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 12:47
    bien fait pour les caniches
    Je pense qu'il aurait du recevoir une médaille pour ses viols de caniche. ce serait rendre justice contre ces canidés lubriques.
    2
    Envinyatar
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 21:54
    Schizo ?
    Euh, ça fait un bout de temps que je viens sur ce blog, que je trouve purement génial au passage, et je pense pouvoir te dire, sans critiquer que la maladie dont souffre JM est un dédoublement de personnalité et non la schizo...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :